Hostellerie du Prieuré © 2014  |  Mentions légales

HOTEL RESTAURANT DEPUIS 1991

A la source de la Sarre, au pied du Donon, la nature est généreuse. Si les forêts nous livrent au fil de la Sarre, tout au long de son ruissellement, myrtilles, framboises, mûres et autres fruits sauvages, elles nous réservent en automne un vrai bonheur, girolles, cèpes, chanterelles d’automne, et bien d’autres encore, pour une poêlée de saveurs à mettre l’eau à la bouche.

La gastronomie Lorraine au fil de l’eau 

Dans les vergers, un fruit d’or, une belle reine, la Mirabelle, qui n’est mirabelle qu’en Lorraine. On la trouve sous différentes formes, travaillée en confitures, en confiserie, et bien sûr en alcool blanc et en liqueur. Mais sur une tarte, avec une migaine (appareil à crème prise sucré) un nuage de cannelle, c’est une merveille. Avec une escalope de foie gras frais grillée, la mirabelle reste toujours la reine de la Moselle et de la Lorraine.

 

L’élevage est un des plus variés de France. La Lorraine est un carrefour de l’Europe, ses forêts sont très giboyeuses, de ce fait les plats de viandes sont riches et variés.

Le poisson a toujours été consommé en lorraine. La truite meunière, aux amandes, au Riesling, sans oublier les poissons des étangs (Stock, Mittersheim, Lindre, etc.….). Avec un pavé de sandre au pinot Noir de Moselle, une Matelote de Brochet au vin blanc, un filet de Tagle (silure) ou des filets de Perches à faire pâlir plus d’un gourmant.

 

Région frontalière, la Lorraine est un pays d’accueil, avec ses sites touristiques et gastronomiques, où l’on vient pour une escapade d’un week-end.

Parfumée aux sucs du lard, la granitée Lorraine est un mets savoureux. La soupe aux choux devenait à l’occasion un plat complet, inattendu et rustique. La salade de pissenlit aux lardons et œufs dur un régal, les bouchées à la Reine, dont la recette est due à la fille du roi Stanislas. La fabuleuse Quiche Lorraine qui jadis était faite avec de la pâte levée, une tarte à l’oignons, les perdreaux aux choux en cocotte, les escargots accommodés de différentes façons. Le traditionnel boudin noir aux pommes, enrobées de jus savamment mijoté. Les paupiettes de bœuf (alouette sans tête) prennent une robe appétissante.

Pendant longtemps, le porc était la nourriture de la campagne. On le mijotait aux oignons, pommes de terre, parfumé avec de nombreuses épices, dont la fameuse potée lorraine riche de viandes de saucisse et des légumes juste cuits, les râpées (galette de pommes de terre avec un œuf, un peu de farine et du persil haché puis frit à la poêle).

Juteux à souhait la tarte aux myrtilles, aux cerises, en clafoutis, la tarte à la rhubarbe, au fromage blanc, aux quetsches, le fameux gâteau aux carottes et sans oublier les madeleines de Commercy et les macarons de Nancy, la bergamote de Nancy.

 

Une vraie découverte de la gastronomie Lorraine.